Bilan culturel de septembre: The sinner & Mother!

En ce début de mois d’octobre, je commence une nouvelle catégorie sur le blog : le bilan culturel. Dans ces articles, je vais simplement te présenter les livres, films, séries, concerts, ou toute autre activité culturelle faite durant le mois, en te donnant mon avis.
Depuis quelques mois maintenant, je note tout ce que je peux lire, voir et écouter dans un petit carnet.

Cette idée est très clairement inspirée par la youtubeuse Solange te parle, qui nous présente régulièrement son bilan culturel. Ses vidéos ont éveillé à maintes reprises ma curiosité, et m’ont donné envie de me faire mon propre avis sur les œuvres présentées.
Alors je me suis dit qu’il pouvait être intéressant de partager à mon tour mes rencontres culturelles à moi !

Bilan culturel de septembre 2017

LIVRES

Livre moi Bouddha

Moi, Bouddha de José Frèches, 2004

Moi, Bouddha est une autobiographie imaginaire sur la vie de Siddhârta Gautama, le fondateur du bouddhisme. Depuis que j’ai quinze ans environ, je m’intéresse énormément à cette philosophie, et j’ai lu beaucoup de livres à ce sujet. Mais ce roman m’a permis de comprendre beaucoup de choses que je n’avais pas vraiment saisies auparavant.
Le fait de connaître la vie du Bouddha et son parcours, ce qui l’a poussé à se rebeller contre son existence dorée permet de comprendre comment s’est construit son mouvement et donne encore plus de sens au bouddhisme en lui-même.
L’auteur a pris quelques libertés mais l’histoire est plutôt fidèle aux différents récits concernant la vie de Siddhârta, mais surtout plus accessible.

****

Une rose au paradis bilan culturel

Une rose au paradis, de René Barjavel, 1981

Je suis une très grande fan de Barjavel et j’ai lu la quasi totalité des ses romans. En ce qui concerne ce livre-ci, bien que j’ai aimé l’intrigue, le contexte et, comme toujours, la plume de Barjavel, je suis restée sur ma faim.
Le récit parle d’Henri et Lucie Jonas, choisis par un certain Monsieur Gé pour repeupler la Terre qui a été détruite par une explosion. Ce dernier a en effet rassemblé toutes les espèces animales et végétales dans un abris souterrain pouvant accueillir 5 êtres humains. Il y accueille alors le couple, qui attend très prochainement la venue de jumeaux.

J’ai trouvé que l’histoire mettait un peu de temps à décoller, et ai été un peu déçue par la fin. Mis à part ça, je trouve l’intrigue originale, pleine de rebondissements, de suspens, d’humour, le tout écrit par un Barjavel toujours aussi critique à l’égard de l’être humain et de l’avenir de la planète.
Je suis contente de l’avoir lu, mais ce n’est pas un réel coup de cœur.

****

Livre la salope ethique bilan culturel

La salope éthique : guide pratique pour des relations libres sereines, de Dossie Easton & Janet Hardy, 2013

Comme son nom l’indique, ce livre est écrit sous forme de guide, et cela a eu tendance à me rebuter dans un premier temps, car je n’ai pas trop apprécié le format de lecture. En revanche, c’est un livre facile à lire, plein d’humour mais surtout, abordant un sujet très intéressant à mon sens.
Ce livre ne fait pas seulement l’apologie du polyamour, il fait tout simplement réfléchir sur la façon dont nous nous représentons l’amour aujourd’hui, dans cette société très hétéronormée.

Que l’on s’intéresse ou non à la question du polyamour, ce livre est extrêmement intéressant pour sa conception de l’amour en elle-même. Selon moi, La salope éthique fait surtout l’apologie d’un amour libéré des mœurs, de la jalousie et de la notion de possession, d’un amour basé sur le respect et la confiance.
Malgré son titre provocateur, ce livre n’est absolument pas vulgaire, bien que quelques expressions puissent paraître un peu crues aux yeux de certains.

FILMS

Noomi Rapace seven sisters

Seven sisters de Tommy Wirkola, avec Noomi Rapace, Glenn Close, 2017

Le scénario m’avait plu tout de suite : en 2073, la Terre est surpeuplée et le gouvernement instaure une politique d’enfant unique. Terrence Settman (joué par Willaim Dafoe) décide alors de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles, qui viennent d’être mise au monde par sa fille, morte en couche.
J’ai été un peu déçue car je pense que j’attendais autre chose de ce film. En effet, c’est un sujet sur lequel je me pose moi-même beaucoup de questions et j’aurais aimé qu’il soit traité autrement.
Cependant j’ai passé un bon moment avec ce thriller, et la performance de Noomi Rapace est assez remarquable, car elle interprète tout de même sept rôles à elle-seule !

****

Jennifer Lawrence Mother

Mother ! de Darren Aronofsky, avec Jennifer Lawrence, Javier Bardem, 2017

Alors comme pour beaucoup, mon avis sur ce film est mitigé ! Je m’étais un peu spoilée avant d’aller le voir en lisant quelques analyses. Finalement je ne regrette pas de tout de l’avoir fait, car j’ai regardé le film d’un œil différent et je pense avoir compris l’idée générale, même si je n’ai clairement pas tout saisi ! Le thème de la religion est très présent, mais également celui de l’environnement et de ce que nous faisons de la nature.
J’ai trouvé la dernière partie beaucoup trop violente à mon goût, bien que ce soit la plus intéressante.

Quoiqu’il en soit, c’est un film qui m’a interpellé car j’y ai repensé plusieurs jours après, me rappelant de certains détails, faisant des rapprochements et c’est ce qui me fait dire qu’il m’a laissé une impression finalement positive. Il mérite certainement d’être regardé plusieurs fois, pour vraiment en saisir le sens.

****

actrice fish tank bilan culturel

Fish Tank de Andrea Arnold, avec Katie Jarvis, Michael Fassbender, 2009

Mia est une adolescente de 15 ans, passionnée par la danse hip hop. Rebelle, elle a une relation très conflictuelle avec sa mère et sa petite sœur, et est sur le point d’être envoyée en pensionnat.
J’ai trouvé que c’était un film touchant, porté par une actrice très attachante. Le personnage de Mia, sous ses aires de rebelle est en fait fragile et sensible. Elle forme un bon duo à l’écran avec Michael Fassbender () et il y a un réelle tension entre les deux personnages.
J’ai plutôt bien aimé ce film, même s’il ne me laisse pas un souvenir mémorable. Par contre, j’ai découvert grâce à lui le titre California Dreamin par Bobby Womack, que j’adore !

****

Amy Adams premier contact

Premier contact de Denis Villeneuve, avec Amy Adams, Jeremy Renner, 2016

Ce film fût un de mes gros coups de cœur cinématographiques de l’année dernière. Mon amoureux me l’a offert en DVD, ce fût donc l’occasion de le regarder de nouveau.
L’histoire est en apparence plutôt simple : une dizaine de mystérieux vaisseaux se posent un peu partout sur Terre. Le personnage principale, Louise, est linguiste et va recevoir la mission d’entrer en contact avec les nouveaux venus afin de comprendre leurs intentions.

Premier contact n’est pas un film catastrophe comme on a pu en voir sur ce sujet. C’est un film de science-fiction certes, mais il est poétique, troublant et inattendu. On se fait totalement manipuler et tout ce que l’on croit comprendre du film est totalement bousculé. J’ai regardé le making-of et j’ai encore plus aimé le film après cela. L’ambiance, le décor, la musique… Tout est très recherché et donne un rendu magnifique. Le thème musical, On the nature of daylight de Max Richter, me fait pleurer à lui seul !
Le réalisateur, Denis Villeneuve, devient peu à peu un de mes réalisateurs favoris. J’ai aimé tous ses films : Enemy, Prisoners, Sicario, et j’attends avec impatience de voir Blade Runner 2049.
Le film est adapté d’une nouvelle de Ted Chiang, L’histoire de ta vie, que je serais très curieuse de lire.
Je ne peux que te conseiller ce film 

SÉRIES

Jessica Biel the sinner

The sinner, avec Jessica Biel, Christopher Abbott, 2017

Cora mène une vie tranquille avec son époux et son fils. Lors d’un après-midi en famille, elle est prise d’une rage soudaine et poignarde un homme. S’il n’y aucun doute sur sa culpabilité, elle est cependant incapable de savoir pourquoi elle a fait cela. C’est ce que va essayer de comprendre le lieutenant Ambrose.
C’est une série en une seule saison, découpée en huit épisodes. J’ai beaucoup aimé le format car on entre assez rapidement dans le vif du sujet et cela ne traîne pas en longueur. Jessica Biel joue plutôt bien, est crédible et le rôle du lieutenant, joué par Bill Pullman est assez attachant.
On a envie de connaître la fin de ce thriller psychologique, et de découvrir les lourds secrets refoulés. J’ai passé un bon moment avec cette série.

****

Serie the OA

 The OA, avec Brit Marling, Emory Cohen, 2016

J’avais beaucoup entendu parler de cette série, mais j’ai commencé à la regarder sans grande conviction. Finalement, je me suis rapidement prise au jeu.
C’est l’histoire de Prairie Johnson, une jeune femme aveugle, qui réapparaît subitement après avoir été portée disparue pendant sept ans. Cette dernière reste secrète sur ce qui lui est arrivé, mais également sur la façon dont elle a miraculeusement retrouvé la vue. J’ai été très surprise par la tournure que prend l’histoire, et la série traite finalement d’un sujet qui m’intéresse énormément.
Je l’ai regardé d’une traite et, même si je suis un peu sceptique concernant la fin de la saison, c’est une série qui m’a plu.

****

Serie True detective

True detective, avec Matthew McConaughey, Woody Harrelson, 2014

Encore une fois, j’avais beaucoup entendu parler en bien de True Detective, et je confirme, elle est top ! Nous avons dû regarder la première saison en deux jours !
Le jeu d’acteur est impressionnant, l’histoire est prenante, il y a du suspens, le générique est magnifique… Que du positif !
En revanche, pleins d’enthousiasme, on a voulu continuer avec la saison 2. Celle-ci n’a pas de rapport avec la saison 1, et on n’a pas du tout accroché. Mais la première reste à voir absolument !

****

Jon Snow et Daenerys

Saison 7 de Game of Thrones

Rien de très original, comme beaucoup j’étais devant Game of Thrones cet été ! J’ai adoré cette saison et j’ai hâte de voir la fin. J’ai juste été un peu surprise par la rythme des épisodes. Tout a été clairement accéléré pour boucler la série, si bien que parfois cela est un peu bâclé et pas vraiment crédible.
Mis à part ce détail, je n’ai pas été déçue, c’est une saison plein de rebondissements !

MUSIQUE

 Relaxer de alt-J

Je l’attendais avec un peu d’appréhension car le style change légèrement à chaque album. Mais je l’ai adoré, comme les deux premiers !

 Les 4 saisons de Vivaldi par Max Richter

J’ai baigné dans la musique classique toute mon enfance, et j’ai toujours aimé les Quatre Saisons de Vivaldi. Mais cette version de Max Richter est tout simplement à tomber ! J’en parlais un peu plus haut, ce compositeur est un gros coup de cœur. Il mélange subtilement la musique classique et des styles plus contemporains, et le résultat est bouleversant !

 Painted Ruins de Grizzly Bear

C’est un groupe que j’aime depuis le lycée et certaines de leurs chansons ne me quittent pas depuis. J’ai tout de suite adoré le titre Mourning sound de cet album, mais j’ai eu un peu plus de mal à adhérer au reste. Je pense qu’il va me falloir l’écouter plusieurs fois pour me faire mon avis.

Rendez-vous en novembre pour le prochain bilan culturel !

Et toi, tu as eu des coups de cœur ce mois-ci ?

0

6 commentaires sur “Bilan culturel de septembre: The sinner & Mother!

  1. Chouette, ça fait donne plein d’inspiration tout ça ! Tu m’as donné envie de lire « Moi Bouddha », mon père était fasciné par cette religion et dans un sens elle me fascine aussi, même si je n’ai jamais vraiment pris la peine de m’y intéresser sérieusement pour le moment. Et le film « Mother » m’intrigue beaucoup également, même après avoir regardé les bandes-annonces et tenté de déchiffrer quelques synopsis, je n’ai toujours pas réussi à saisir de quoi traite ce film haha ! Merci beaucoup pour toutes ces découvertes ! 🙂 Bonne journée !

    1. Merci pour ton commentaire ! C’est une belle pensée le bouddhisme, même en la pratiquant en tant que philosophie seulement, il y a de belles choses à en tirer. Et Moi, Bouddha est plutôt pas mal pour une première approche.
      Haha, je te rassure, même après avoir vu Mother! on ne sait toujours pas de quoi ça parle exactement !
      Belle journée à toi, bises

  2. Seven Sisiters est un film qui m’a vraiment donné envie, il faut que je le vois, trop désireuse de m’en faire ma propre opinion 🙂 J’ai eu un énorme coup de coeur pour Premier Contact, que j’ai trouvé très habile, humain, gracieux.
    Concernant True Detective, j’ai une adoration pour la saison 1, dont la réalisation est juste… Pas de mots. Cette série me paraissait alors être une vraie perfection. La saison 2 m’a fait l’effet de gros sabots, je suis malheureusement passée complètement à côté. Tu m’intrigues énormément avec The Sinner, je me la note pour plus tard. Et concernant GOT… Je sais pas, ils ont dû passer dans une autre faille temporelle, parce que c’est vraiment dommage cet effet d’incohérence espace/temps, effet bâclé, sur une série pareille.
    Jolies découvertes musicales grâce à toi, merci.

    1. Le scénario de Seven Sisters est vraiment sympa, tu me diras ce que tu en as pensé 🙂
      Haha ouais grosse découverte avec True Detective, c’est sûr que je re-regarderai la saison dans l’année, car les personnages me manquent!
      Merci pour ton commentaire, contente que cela t’ait plu !

  3. Super sympa cet article ! Comme toi j’ai adoré Premier contact et pourtant, je ne voulais pas le voir. Je n’aime pas trop les films sur les extraterrestres mais celui là est vraiment bien tourné !

    1. Merci pour ton commentaire 🙂
      Oui celui-ci est très différent de Indepance Day ou autre grosse production américaine !

Laisser un commentaire