Être plein d’énergie : mes habitudes pour passer une bonne journée

Une même journée peut nous paraître totalement différente en fonction de notre état d’esprit. Lorsque l’on est fatigué et sans énergie, on a tendance à s’attarder sur tout ce qu’il y a de négatif. Et l’on devient négatif !
Pour être plein d’énergie, prendre du recul et se rendre compte des belles choses qui nous entourent, il faut se mettre dans de bonnes conditions. Et parfois, il ne suffit de pas grand chose pour se sentir bien !

Dans mon quotidien, je ne cherche pas à être hyper productive ou super active. Cela irait à l’encontre de ma vision des choses. En revanche, j’ai des millions d’idées, de projets et je veux profiter de chaque instant. Rien ne me déprime plus que d’arriver à la fin de ma journée et constater que je n’ai pas vécu celle-ci à fond, par manque d’énergie.

Au fil du temps et de mes lectures, j’ai mis en place quelques petites habitudes qui désormais rythment la plupart de mes journées. Le but de cette routine est de prendre soin de mon corps, et de profiter au maximum de toute la force dont il dispose. De nourrir mon esprit, pour ne jamais cesser d’apprendre, de m’ouvrir, de créer.

Une douce soirée

Pour passer une bonne journée, il faut s’y prendre dès la veille au soir ! Après une longue journée de travail, on cherche à se détendre. Le reflex pour beaucoup d’entre nous est de se mettre devant la télévision ou l’ordinateur. Mais la lumière qu’émettent les écrans empêche au cerveau de sécréter la mélatonine, l’hormone qui facilite l’endormissement. Pour cela, j’essaie toujours de tout éteindre au moins 1 heure avant d’aller me coucher.

L’idéal serait peut-être de privilégier la qualité à la quantité et lorsqu’il n’y a rien d’intéressant à regarder, en profiter pour faire autre chose. Lire, discuter, écrire, dessiner, faire un jeu de société, téléphoner à un ami, prendre un bain de pieds, se masser, écouter de la musique, passer une soirée romantique avec son/sa partenaire, boire une tisane, méditer… Il y a une infinité de possibilités qui dépend des goûts de chacun !

Pour ne pas tomber dans la routine métro-boulot-dodo, on a tendance à retarder l’heure du coucher. Tout le monde n’a pas le même rythme de vie ni de travail, mais tout le monde a besoin de repos. 7 heures seraient le nombre d’heures de sommeil idéal pour reprendre des forces. Cela dépend des personnes, pour ma part on tourne plus vers 8-9 heures !
J’essaie généralement de ne pas me coucher après 22h30-23h. En me levant à 7h30, j’ai largement mon compte de sommeil.

Le coucher

Au moment de me coucher, j’ai besoin de calme. Une fois dans mon lit, je profite souvent de ce moment pour détendre mon corps et ralentir mes pensées.

J’ai tout plein de petites techniques pour m’aider à parvenir à la tranquillité dont j’ai besoin :

– Faire quelques respirations abdominales, avec des inspirations et expirations bien longues
– Se remémorer les événements positifs que l’on a eus dans notre journée, ce qui nous a fait sourire
– Se masser les mains et les pieds
– Relever ses jambes quelques minutes pour faciliter la circulation du sang
– Faire des étirements

Ce que j’aime aussi avant de m’endormir, c’est faire de la méditation par visualisation.

La visualisation mentale

La visualisation est une technique permettant de réaliser ses projets, de changer ses habitudes, ses comportements, augmenter sa motivation, s’améliorer dans un domaine… Pour résumer, la visualisation mentale va influencer notre subconscient et l’on va petit à petit « s’auto-persuader » que l’on est capable de réaliser notre objectif. Le moment de l’endormissement est idéal pour pratiquer la visualisation, car c’est le moment où l’on a le plus accès à notre subconscient.

Il suffit alors de se détendre, fermer les yeux et visualiser notre objectif en l’imaginant très précisément, de façon très détaillée. Et cela peut aller plus loin qu’une simple image. On peut ressentir ce que nous procure la réalisation de cet objectif, imaginer les odeurs, les bruits qui nous entourent, ce que l’on peut toucher…
Quelques minutes par jour suffisent, l’important est d’être régulier et très impliqué dans ce que l’on visualise, d’être acteur de ce petit film.

Femme qui médite

Être plein d’énergie dès le réveil

La première chose que je fais en me levant, c’est de m’étirer. Cela réveille le corps tout en douceur et c’est tellement agréable !
Ensuite j’ouvre la fenêtre afin de respirer de l’air frais et je bois un peu d’eau.

Avant de perdre toute motivation, j’enchaîne tout de suite en faisant environ 30 minutes de sport et un peu de méditation. Tu peux aussi simplement prendre quelques instants pour te relaxer, faire des étirements, penser à des choses positives, à ce que tu as envie de réaliser dans ta journée…

J’ai fait récemment l’acquisition d’une brosse pour le corps, que j’utilise avant ou après ma séance de sport. Il faut la passer sur les jambes et les bras, toujours du bas vers le haut. Et ensuite sur le ventre en faisant un mouvement circulaire. Cela redonne vraiment un coup de fouet et facilite la circulation du sang.

Brosse pour le corps

Après être passée aux toilettes, je file à la salle de bain pour bien me laver les mains et me passer de l’eau fraîche sur le visage et les yeux.

Le petit-déjeuner

Même si les avis diffèrent, le petit-déjeuner est un repas très important. Il permet, comme son nom l’indique, d’arrêter le jeûne de la nuit.
Sans petit-déj, le métabolisme ralentit car le corps va économiser ses forces et brûler les calories plus lentement, jusqu’au prochain apport d’énergie.
Si l’on n’a pas faim en se levant, on ne se force pas, mais on peut prévoir un petit en-cas équilibré pour plus tard.
C’est aussi un des avantages de manger léger le soir, généralement, on se lève le matin en ayant faim !

Avant de manger, je commence par boire un grand verre d’eau tiède, parfois avec du citron.
Le menu change assez régulièrement car je me lasse vite quand je mange toujours la même chose !
J’essaie le plus souvent possible de prendre un petit-déjeuner salé. Déjà, parce que j’adore ça, mais aussi pour éviter un pic de sécrétion d’insuline dès le matin, en mangeant trop de glucides (mais bon, un petit croissant de temps en temps… ! )
Comme je fais mon sport avant de manger, j’essaie d’avoir toujours un apport de protéines au petit-déjeuner. Si j’ai envie d’une boisson chaude, je me tourne vers du maté ou un thé vert.

Voici quelques exemples de ce que l’on peut trouver sur mon plateau du matin :

– des oeufs, sous toutes les formes : coque, omelette, brouillés…
– un avocat écrasé avec du citron sur du pain complet
– du fromage
– un jus de légumes
– un porridge froid ou chaud, avec du lait végétal et des fruits
– des pancakes aux flocons d’avoine et à la banane, ou au sarrasin
– une banane écrasée, mélangée à un peu d’huile de colza, puis quelques fruits et des fruits secs
– un smoothie
– yaourt végétal avec des flocons d’avoine, des fruits secs, toutes sortes de graines…

petit déjeuner pour être plein d'énergie

Nourrir son esprit

En ce qui me concerne, la matinée est le moment de la journée où je suis le plus réceptive. C’est pourquoi je me réserve toujours un petit temps pour lire quelques pages. Je suis une grande fan de romans, mais je garde généralement ces derniers pour le soir. Le matin, je me tourne plutôt vers des livres de développement personnel ou de culture générale.

Ce que j’adore également, c’est apprendre des langues étrangères. L’italien, l’islandais, le norvégien, l’espéranto… Je rêve de toutes les maîtriser ! Pour y parvenir, j’étudie 5 minutes par jour. Depuis un an environ, j’apprends l’italien, et rien qu’avec ces 5 petites minutes, j’ai fait des progrès considérables. Beaucoup plus qu’en étudiant 1 heure par semaine.

J’avais lu quelque part que pour prendre de nouvelles habitudes, l’important c’était la régularité, pas forcément le temps que l’on y passait. 5 minutes font nettement moins peur qu’une longue heure, et aborder les nouveautés sous cet angle permet de tenir dans la durée. C’est une méthode que je valide totalement, car cela m’a permis de me remettre au sport, de méditer, de lire plus… J’avais toujours eu envie de faire tout cela, mais je ne voyais pas quand, mes journées n’étaient pas assez longues !

Alors, lorsque j’ai envie d’adopter une nouvelle habitude, je réserve 5 minutes de ma journée à lui consacrer. Si au bout de ces 5 minutes, j’ai envie de continuer ce que je fais, eh bien tant mieux ! Sinon, je fais autre chose, mais j’aurais tout de même réalisé mon « objectif » quotidien.

Le reste de la journée

J’essaie d’être à l’écoute de mon corps tout au long de la journée. Je mange seulement lorsque j’ai faim, même si ce n’est pas à heures fixes. Je n’ai pas forcément toujours envie de cuisiner alors je mange des choses simples et rapides à faire. Par contre, je fais toujours attention de choisir des produits frais, de bonne qualité, non-industriels. J’essaie aussi d’équilibrer mes repas de façon à avoir eu en fin de journée assez de protéines, de glucides, de bonnes graisses

Depuis quelque temps maintenant, j’ai pris l’habitude d’organiser mes repas pour la semaine. Je me suis fait un petit tableau, et le dimanche soir je fais mon menu hebdomadaire. Je trouve que c’est un gain de temps considérable, cela évite de manger n’importe quoi et cela me permet de m’avancer, de faire pré-cuire des légumes par exemple. De cette façon, j’arrive à équilibrer la journée en prévoyant par exemple des protéines le soir si je n’en ai pas mangées le midi…

tableau de menu hebdomadaire

Une chose toute simple que l’on ne prend pas toujours le temps de faire, c’est bien mastiquer ! Depuis que je me force à prendre le temps de manger, je me rends plus facilement compte de mon appétit, j’ai moins de problèmes digestifs. Prendre son temps… décidément, cela n’amène que du positif !

Enfin, j’ai toujours à portée de main un fruit, des fruits secs ou un petit en-cas fait maison au cas où j’ai une petite baisse d’énergie dans l’après-midi. J’ai pris l’habitude de boire beaucoup d’eau aussi. Pour ça, je garde toujours ma gourde à côté de moi.
Si tu as du mal à boire de l’eau, n’hésite pas à mettre des fruits dedans : citron, orange, pastèque, de la menthe… Tu peux sinon te faire un petit thermos de thé, tisane, maté…

Le soir

En ce qui concerne le repas du soir, j’essaie de faire quelque chose de pas trop lourd. Nous mangeons assez tôt, c’est une habitude que j’ai gardé de mon enfance ! Je trouve que lorsque l’on a la possibilité de manger de bonne heure, on a plus de temps pour profiter de sa soirée ensuite. Dans les pays nordiques par exemple, ils mangent généralement assez tôt et prennent du temps pour faire des activités après le dîner. De plus, cela permet de laisser le temps au corps de digérer avant de se coucher.

Pour finir, ce que j’aime souvent faire après le repas, c’est boire une tisane et me faire une bouillotte que je place au niveau du foie. La chaleur va aider le foie à se désengorger, et en hiver, c’est vraiment trop agréable !

Prendre le temps de vivre

Le temps passe vite. Ma plus grande peur est d’arriver à un âge avancé, de me retourner sur ma vie et de constater que je n’ai pas fait la moitié de ce que j’aurais aimé.

Nous vivons dans une société où l’on nous demande d’être rapides, productifs, efficaces. Cela ne m’intéresse pas et je ne souhaite pas répondre à ces critères.

Ce que je veux en revanche c’est être en pleine santé, avoir un corps fort qui puisse me porter pour réaliser mes projets. Avoir un esprit calme, reposé et riche pour continuer de m’améliorer et me sentir heureuse. J’ai envie d’apprendre, de créer, de rater et d’apprendre de mes erreurs. J’ai envie de me lever le matin et d’écouter cette petite voix qui me dit que je devrais lire toute la journée en restant en pyjama !

Nous avons tous des objectifs et des envies différents. Mais on agit comme si l’on avait tout le temps devant nous, comme si nous allions toujours avoir cette vitalité. Alors on remet à plus tard.

Je trouve cela dommage, d’autant que quelques minutes d’un petit plaisir peuvent simplement embellir notre journée. Le sourire d’une personne croisée dans la rue peut me rendre heureuse jusqu’au soir !

Enfin, il est compliqué de consacrer du temps à un autre être, de l’aider, de le soutenir, de l’aimer, le comprendre si l’on s’oublie totalement.
Je ne me suis jamais sentie autant pleine d’amour et de compassion pour les autres que depuis que je suis à l’écoute de mes besoins.

Alors prends soin de toi ! Fais des petits temps morts de ta journée des moments de détente, de joie, d’apprentissage. Émerveille-toi de ce qui peut paraître banal. Traite bien ton corps, nourris-le, soigne-le et fais en un allié. Ouvre ton esprit à ce que tu ne connais pas, à ce qui t’effraie. Va de l’avant quand tout est trop difficile, car cela finira forcément par passer. Accepte d’avoir des faiblesses, des passages à vide, de ne pas être parfait.

Cela ne tient qu’à nous d’être heureux.

On peut se retrouver sur :
Pinterest | Instagram | Twitter | Facebook

0

Cela peut t'intéresser

4 commentaires sur “Être plein d’énergie : mes habitudes pour passer une bonne journée

  1. Un article de qualité, j’adore !
    L’idée de mettre un « J’aime » est bonne mais il faudrait l’étendre à Facebook, Twitter etc. !

    1. Merci pour ton gentil commentaire !
      Haha oui il faut que je m’en occupe. Encore une chose à ajouter à la liste de touuut ce que j’ai à faire sur le blog !

  2. Un super article qui me donne tout de suite le sourire 🙂 Ça me motive pour la rentrée qui approche: une belle routine à adopter pour profiter pleinement de chaque journée 😀 Consulter régulièrement ce magnifique blog fait déjà partie de ma routine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *